Portraits de champignons

Le Bolet de Russell (Boletellus russellii )

par Yves Lamoureux

Quelle rencontre inattendue que celle du Bolet de Russell ! Jusqu’à juillet dernier, on ne connaissait personne qui l’ait vue lors de la dernière décennie. Jean Després et moi avons alors fait l’heureuse trouvaille de cette remarquable espèce dans la région de Rawdon, à l’endroit même où elle avait été récoltée il y a une quinzaine d’années.

Le Bolet de Russell se reconnaît instantanément à sa silhouette unique. Le pied, profondément lacéré-réticulé et de couleur vineuse, donne au champignon un aspect ébouriffé bien caractéristique. Cette espèce ne peut donc être confondue avec aucune autre.

On peut trouver une description et une photo en couleurs dans le PHILLIPS américain ainsi que dans Champignons du Québec, tome 1, Les bolets.

Le Bolet de Russell habite les chênaies, en terrain bien drainé. Au microscope, les spores présentent des stries sur la longueur, caractéristique du genre Boletellus.

Du point de vue myco-gastronomique, ce Bolet n’a pas bonne réputation. De toute manière, vu sa rareté, il est préférable de le laisser pousser plutôt que de le récolter.

Si jamais vous avez la chance de rencontrer le Bolet de Russell, prenez le temps de l’observer dans son habitat naturel, un événement unique en son genre !