Portraits de champignons

La Collybie à pied velouté (Flammulina velutipes)

par Yves Lamoureux

Vers la mi-mai, lorsque l’on visite les ormes morts encore debout, on découvre parfois assez haut sur les arbres, de belles touffes de champignons à lames: c’est la Collybie à pied velouté.

On la reconnaît par son chapeau visqueux, de couleur caramel, ses lames toujours blanches, son pied finement velouté, concolore au chapeau au début et devenant brun-noir à maturité, et par son habitat en touffes denses sur le bois. Une photographie en couleurs est présentée dans Phillips (1991, Mushrooms of North America, p. 62).

Son nom latin signifie «petite flamme» (Flammulina), et «pied velouté» (velutipes).

La Collybie à pied velouté aime le temps frais et pluvieux. Elle croît aussi bien au printemps qu’à l’automne, mais rarement en été.

Ce champignon, quoique peu attirant pour la table au premier coup d’oeil, en vertu de sa petite taille et de sa viscosité, est un bon comestible. Sa saveur rappelle celle de la Pholiote ridée (Rozites caperatus). Il est d’ailleurs cultivé en Asie depuis longtemps. En Amérique du Nord, il est vendu en conserves, et depuis peu à l’état frais (enveloppé dans des petits sachets en plastique), sous le nom de «Enoki». Les spécimens cultivés ne ressemblent en rien à la forme sauvage: ils sont de couleur pâle et possèdent un pied très allongé terminé par une tête minuscule.

Alors si en mai, les morilles vous laissent tomber, et que la Collybie à pied velouté se pointe le nez, n’hésitez pas à l’essayer. Vous en serez récompensé…